LES TROIS NOMS

Le premier oratoire est aménagé dans une pauvre étable qui évoque la grotte où le Fils de Dieu se fait petit enfant. Là, à la suite de la Vierge Marie, les moniales adorent Jésus présent dans l’Eucharistie. C’est pourquoi la communauté naissante reçoit le nom de BETHLÉEM.


La communauté reçoit aussi le nom de L’ASSOMPTION DE LA VIERGE qui rappelle aux moines et aux moniales que la Vierge glorifiée est le modèle et l’archétype de leur vocation. Leur responsabilité dans l’Église est d’anticiper dès cette terre la vie de la Vierge Marie demeurant dans la très Sainte Trinité.


Pour accomplir cette vocation les moines et les moniales reçoivent la sagesse de vie de SAINT BRUNO qui a repris au XIe siècle la tradition des « laures » des déserts orientaux du IVe siècle.